Les petits matins emplumés (12)

Salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou… ah crotte j’ai enflouté que j’étais un prédicateur alarmiste qui troquait ses chaudes siestes pour des sottes quêtes ! Tu parles d’une fiente-miction cet hérorisme anal gros nique ! Lourd laid du short est sillon que la pente allons…  on se les gèle là-bas !
Je suis aux abois. Os court ! Il vaut si fier ce pilote d’excès ! Il ment sort cèle le père hoquet avec ses pensées concentriques et son tuba long comme un boa ! C’est quoi déjà son blaze à rat houle ? Hisse l’âme ?
Mes mots à moi merdent. L’arthrite éreinte les rites. J’ai hérité d’une guérite.
Où sont immatriculés les ex pas triés ? En Nazi ? Au type bête ? En Tchin ? Toujours les mêmes qui trinquent ! Débridés les mots viets rient jeûn quand les signes toquent. Un chat en ligne en chaos chou vise le ninja de jardin qui d’art dîne quand on Lacoste.

Un croco sans un accroc n’est qu’un escroc.

« – On ne va pas en faire un film », me dit une milf qui a les crocs.  » – D’ailleurs il paraît que Nathalie Baye à l’idée que James Dean », ajoute-t-elle.

Signé : Ted & Bill

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s