JOURNAL DE 20 HEURES (2)

Le journal
des niouzes
qui intéressent

vraiment les gens !

* Brigitte, la femme à barbe marche dessus et manque de se rompre le cou. Ses jours ne seraient pas en danger. Nos reporters suivent l’affaire et nous vous tiendrons au courant !
* Maurice Dugenou vivait depuis quinze ans avec un crayon enfoncé dans le crâne sans s’en rendre compte. Un ami lui trouvant mauvaise mine l’envoya aux urgences où Maurice fut sauvé. Enquête sur place avec Norbert Dutaille.
* Ryutaro Nonomura, député répondant à des accusations de détournement d’argent publique (pour 20 000 euros), s’est effondré devant les caméras. Hystérique, entre larmes et cris de désespoir, face à une salle stupéfaite et hilare, la séance d’excuses a viré au psychodrame.

* Notre envoyé spécial Maxime Vachier a interviewé un clochard en train de déféquer dans le hall d’un immeuble de luxe. Dès qu’il aura fini son papier nous vous donnerons davantage d’informations sur ce fait étonnant.
* Un politicien adepte de la langue de bois s’apercevant qu’il vient de dire la vérité se mord la langue mais toutefois n’y prête guère attention. Résultat : la gangrène s’installe, amenant sa mort dans les semaines qui suivirent.
* Un cambrioleur pénètre dans l’appartement d’un violoniste célèbre et au moment de s’enfuir avec son butin il trébuche sur un instrument. La police l’arrête, on le condamne et il se retrouve au violon.
* Un homme va à l’hôpital pour des migraines récurrentes et apprend avec stupeur qu’il est une femme et qu’il ne pourra plus péter au lit. Il meurt sur le coup.
* Un homme s’endort sur son clavier et durant son sommeil fait un virement de cinq mille euros en faveur d’une oeuvre de bienfaisance parrainée par Laeticia Hallyday.

* L’enquête suit son cours, on n’a toujours pas retrouvé la femme de Monsieur Michel habitant au 26 bis de la rue du Mouron. Une forte récompense est offerte à qui ne lui rapportera pas.
* Arrestation d’un escroc qui vendait sur un site d’annonce des salons de jardins modulables en bois atypique qui étaient en fait des palettes récupérées à la décharge.
* Un jockey meurt d’un infarctus du myocarde en mangeant du steak de cheval à la cantine de l’hippodrome pensant que c’était du bœuf.
* Une nouvelle option pour les clients des pompes funèbres : se faire enterrer avec un téléphone portable à disposition dans le cercueil où quelque soit la touche sur laquelle vous appuyez un service de restauration vous répond.

* Après une course-poursuite, un homme est arrêté pour excès de vitesse, il est complètement saoul. Pour s’excuser auprès des policiers il explique qu’il est en retard pour sa convocation au tribunal. En effet il doit comparaître à la même heure pour excès de vitesse, ivresse au volant et délit de fuite.
* Un enfant de cinq ans enfermé dehors sur le balcon en pleine nuit parce qu’il faisait pipi au lit a réussi à prévenir un passant qui partait travailler en lui urinant sur la tête.
* Le prêtre volait l’argent de la quête pour aller voir des prostituées, un crucifix se décroche et lui tombe sur la tête pendant la messe. Il meurt sur le coup. A l’enterrement l’assistance est nombreuse mais uniquement féminine.
* Déguisé pour Halloween en zombie, un jeune homme sonne à la porte d’un inconnu. L’homme qui regardait Walking Dead au même moment, ouvre la porte, s’enfuit dans la cuisine et revient pour le poignarder de douze coups de couteau. Rick Grimes se porte bien.
* Lassée d’être célibataire, elle se marie avec elle-même.

* Dernière dépêche : il invite son ex-compagne à dîner et il lui sert en plat principal son pauvre chien qu’il a kidnappé avant de le cuisiner à la vapeur. On dit pourtant que la vengeance est un plat qui se mange froid.

 

Certains de ces faits sont rigoureusement exacts et vous pouvez d’ailleurs deviner lesquels !

Publicités

14 commentaires

  1. J’aurais aimé assister à la séance d’excuses publique du député : ce devait être plutôt rigolo.
    Qu’est devenu le clochard qui a osé blasphémer un lieu comme un palace ? J’aurais aimé avoir des réactions des clients et du directeur de cet hôtel de luxe.
    Malheureux homme qui font un don à une œuvre de bienfaisance parrainée par Latiatia ! L’œuvre en question serait-elle une association de veuve en attente d’héritage ? Si cet homme était un passionné de Johnny, il a peut être été consolé.
    Excellente idée des pompes funèbres : si cela m’arrive, je commanderai des pissenlits en salade avec œufs durs.
    Quel dommage pour ce prêtre ! Pour une fois, nous en avions un qui n’était pas pédophile…
    Voilà bien des nouvelles qui vont faire avancer le onde et surtout, donner du travail au journaleux qui ne trouvent rien d’intéressant et de profond à dire. C’est digne de B.F.M.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s