Plein les mirettes ! (2)

Mercredi, plan à la main, nouvelle excursion en solitaire pour zieuter les nouvelles œuvres de l’Expo des Oufs, la septième, qui m’ont encore échappé. C’est du street art en perpétuel renouveau à Nîmes. Les œuvres abîmées sont remplacées par d’autres et le visiteur peut se balader entre les rues des quartiers Gambetta et Richelieu en tombant toujours sur quelque chose qu’il n’a pas encore vu !
Il faut bien commencer par un bout je choisis la rue des Bons Enfants dans les alentours de la rue Vincent Faïta, importante artère qui vous emmène vers Uzès.

 

Détour par la rue Pierre Sémard et l’Archipel. Un des lieux résidence d’artistes qui s’ajoute à Chez Mémé ou au Spot.

 

Remontée vers Enclos Rey en passant par la rue de la Poudrière qui mène à la colline du Mont Duplan.

 

Nous voilà près du Collège du Mont Duplan avant de revenir sur mes pas pour aller vers le centre et le quartier Gambetta où se trouve le gros de cette galerie à ciel ouvert.

 

Petit repérage autour de la rue Baudin avec les fresques qui ont éclos cette année.

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui !

 

Publicités

13 commentaires

  1. Voilà c’est tout pour aujourd’hui ?….
    C’est énorme …Impressionnant.
    Je suis essoufflée d’avoir marché, parfois couru, sur ces rues si magnifiques …
    Tant de beautés colorées, originales, les unes autant que les autres….
    Vos clichés abondants démontrent bien votre passion pour l’art…
    J’aime beaucoup …!

    Aimé par 1 personne

  2. Certains de ces artistes ont un réel talent pour embellir une ville et certains quartiers.
    Les œuvres des artistes qui sont passés par la rue de la Poudrière, les peintures murales du quartier Gambetta et celles de la rue Baudin valent vraiment qu’on s’y arrête.
    Ce fut aussi le cas à Brooklyn où voici une dizaine d’années, les grapheurs et autres artistes du street art étaient poursuivis et sujets à de fortes amendes.
    Depuis que la mairie de New-York a décidé de réhabiliter Brooklyn qui es devenu un endroit recherché, ce sont les propriétaires qui font appel aux artistes pour décorer les murs.
    Si dans nos villes, certaines municipalités réagissaient de la même façon, sans doute que certains quartiers changeraient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s