J’ai rêvé que…

J’ai rêvé que j’étais allongé sur du sable fin, une plage à perte de vue. Je ne voyais pas la mer à cause des dunes et des rochers énormes, un sable étrange à peine tiède, une odeur inconnue. Il filait dans mes doigts comme pour se défiler, comme s’il redoutait cet étranger qui voulait le capturer. Il y avait plein de galets qui ressemblaient plutôt à des cailloux biscornus.
Un rêve étrange où je cherchais des yeux l’eau où je pourrais me baigner sous un ciel bleu mais le ciel n’était pas bleu. Le ciel était noir comme si c’était la nuit en plein jour. Il était rempli d’étoiles inconnues et d’autres qui n’étaient pas rangées à leur place.
J’étais dans un cratère, je marchais péniblement vingt mètres pour sortir de ce trou immense et tout d’un coup en levant la tête je vis dans le ciel noir se découper un prodigieux calot blanc et bleu.
Cette gigantesque bille était magnifique, sans nul doute je compris que c’était la Terre.

Publicités

6 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s