Visiteurs : 9 – Likes : 0

Mais non je ne vais pas faire mon caliméro mais juste reconnaître qu’en cette période de fête les blogueurs ne vous font pas de cadeaux ! Ils sont là mais planqués, en famille, devant un bon feu de bois, le marron chaud d’une main, le verre de champagne de l’autre. La blogosphère hiberne. Pourtant certains passent. En loucedé, plus discrets que le Père Noël ! Moins généreux aussi. Ce matin neuf visiteurs et pas un like pas un commentaire.

2508203-3530461

Je n’ai rien publié ce matin et sans doute ce sont des curieux, pas des abonnés. Quoique des abonnés qui ne disent jamais un mot j’en ai des pelletées. J’en entends qui me disent que je devrais déjà être content avec une matinée aussi prolifique ! Oui mais je ne parle pas aux murs alors lâchez-moi le papier-peint ! 🙂

humour-noel8__nh3948

Le blog est un sport ingrat. J’aime visiter les blogs de tout le monde… laisser des mots sympas à droite à gauche, m’intéresser, découvrir, échanger. Ma hotte est pleine quand je passe par contre quand je reviens au logis mes chaussettes sont vides !

88a89438-d5eb-11e4-8906-8930f3534e2f

Dans un monde bouffé par l’individualisme consumériste capitaliste… les blogueurs pourraient donner l’exemple de la solidarité. Mortecouille ils ne le font pas ! Ils sont dans la pensée magique : je suis ce que je fuis je fuis ce que je suis. Encourager la créativité avec un petit merci ne leur vient même pas à l’idée. La réciproque les croque.

mms-pere-noel-joyeux

Allez bonne année quand même les arsouillonautes ! 😉

 

Publicités

62 commentaires

  1. Le monde va de plus ne plus vers l’individualisme, tout à fait vrai. Ce n’est pas simple de partager, de donner un avis aussi, moi je crains toujours de blesser quelqu’un ou que je ce que j’écris en commentaire ne sois pas à la hauteur de l’attente de l’auteur, ou n’ajoute rien à ce qui a été déjà dit. Certes, c’est mon avis, je peux choisir de le dire ou non. Bref, il y a trop de facteurs qui rentrent avant qu’un blogueur décide de publier un commentaire, je trouve.

    J'aime

    1. La peur nous mène c’est désolant !!!!  » je crains toujours de blesser quelqu’un ou que je ce que j’écris en commentaire ne sois pas à la hauteur de l’attente de l’auteur » Autant se tirer une balle alors lol ! Fermons les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de concert, il est devenu interdit d’aimer et de le dire ! Mais c’est quoi cette empathie à l’envers ?? Depuis quand liker est-il devenu indécent bordel !!!

      Aimé par 1 personne

      1. Je commentais sur le fait de laisser un commentaire. Sur liker, oui je peux le faire sans même prendre la peine de lire l’article, ça ne veut pas dire grand chose pour moi. Quand tu commentes, tu as réfléchis à ce qui a été écrit. Si ce que je veux écrire n’est pas positif, je ne vais le dire, du moins pas à chaque fois chez le même blogueur. Je ne veux pas détruire, donc je pèse mes mots et je décide quand ça me plaît vraiment, je vais liker sinon si ça ne me parle pas, je ne fais ni l’un ni l’autre. Je demande la même chose, l’honnêteté. Je ne vais pas être hypocrite pour plaire à un blogueur, c’est de là que je parle.

        Aimé par 1 personne

      2. On peut lire, liker sans laisser de commentaires, c’est un premier pas qui n’en exige pas forcément un second. Ceux qui likent sans dire sont plus précieux que ceux qui lisent sans liker car ils manifestent au moins leur soutien à un blog !!!!!

        Aimé par 2 personnes

  2. Allez, je fais ma BA avec un like, sincère en plus. J’ai du mérite car je suis encore dans les brumes alcoolisées et les encombrements gastriques méritoires, assumés et passagers qui perturbent la prise en main de mon tout nouveau smartphone atomiquement pervers tombé du traîneau de l’homme en rouge. Cheers and keep the good job going! Eh oui je parle aussi le grand breton! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. « Liker », c’est un peu bizarre parce que je peux aimer l’article, le sujet et/ou la façon de le traiter et là « liker » c’est ok MAIS je peux aussi trouver intéressant un sujet ou une forme mais ne pas l’aimer et dans ce cas « liker » est bizarre, pas vraiment approprié…Donc je peux ne pas « liker » et pour autant j’ai lu… Faudrait un bouton « j’ai lu » en fait. (c’était un commentaire particulièrement nécessaire et utile!)

    Aimé par 1 personne

    1. Tu n’as pas tort mais as-tu raison ? Liker ce n’est pas forcément tout aimer mais cela peut être apprécier le fond ou la forme ou simplement l’idée de base ou encore la personnalité de l’auteur non ? Il faudrait plutôt un bouton j’adore comme sur FB et pourquoi pas un bouton je déteste… moi je m’en fous du moment que l’on laisse une trace car le bouton « je passe sans passer » je m’en passe !! 🙂

      J'aime

  4. Et bien oui un petit like fait super plaisir et je te remercie pour les tiens d’autant que je suis une bloggeuse débutante. Plus pour l’instant titubante sur la toile et il faut bien l’avouer l’espoir de partager mes écrits… Mais pas que, lire ceux des autres aussi et ta prose me plaît vraiment.

    Aimé par 1 personne

    1. En allant chez les uns et les autres, en laissant des traces, tu te feras vite un cercle d’abonnés. Moi je m’abonne à tout blogueur qui publie régulièrement des articles souvent intéressants (je ne suis pas difficile) et pratique des échanges avec une réelle réciprocité. Bonnes soirée !

      J'aime

  5. Je « visite » régulièrement une bonne trentaine de blogs, je ne suis abonné à aucun (comme pour les journaux) je n’en « like » aucun, quand le texte ou le sujet me parle, si j’ai une idée, j’écris un commentaire. je passe par ici à peu près tous les jours, il y a pas mal de choses intéressantes à découvrir et je ne laisse pas un commentaire à chaque fois.

    J'aime

    1. Moi je m’abonne pour me tenir au courant et penser à aller sur tel ou tel blog qui me plaît en général, ensuite il me paraît normal de laisser une trace de temps en temps voire tout le temps. Je me vois mal profiter de quelque chose de façon purement égoïste. Vous oui ?

      J'aime

      1. Profiter de quelque chose de façon égoïste ? Pas vraiment, puisque j’ai laissé quelques modestes « traces » chez vous/toi ? Cela peut paraître bizarre, mais je vois un abonnement comme une contrainte.

        J'aime

      2. C’est une contrainte si le plaisir est absent et si on n’a pas envie de pratiquer une forme de réciprocité. Quand c’est positif c’est quelque chose d’amical, de spontané, de précieux. Mais chez moi je recommande de ne pas s’abonner si c’est unilatéral comme échange. Sinon on peut se tutoyer mais c’est un peu gênant de ne pas savoir à qui on écrit.

        J'aime

      3. Oups, je n’avais pas réalisé que j’étais un inconnu ! je commente depuis pas mal de temps chez Célestine, que je ne me rends pas compte de mon anonymat. Désolé. je n’aime pas me « raconter » , je ne sais pas me présenter comme ça, à brûle- pourpoint, ni à pourpoint éteint, d’ailleurs. Mais bientôt…

        J'aime

      4. En fait, je suis un blogueur sans blog… Pour l’instant. Je suis un homme, peut-être à peine plus jeune que toi, je vis en Auvergne et j’aime lire des romans policiers, thrillers et autres romans à suspense. J’ai vécu à Nîmes, dans ma jeunesse.

        Aimé par 1 personne

      1. J’entends bien ce que tu dis. Tous les blogueurs vivent cela. Moi itou. Mais j’ai probablement plus de distance avec ce phénomène. Je discutais avec une journaliste il y a quelques temps, qui me faisait remarquer que le travail de fond d’un article, y compris rédaction, ne trouve pas toujours ses lecteurs non plus. Question de temps, du nbre d’infos à lire.

        J'aime

      2. Je suis d’accord mais cela décourage les gens qui passent sans rien dire surtout quand ils sont beaucoup et majoritaires. C’est comme d’être lu en bibliothèque sans que l’on achète ton livre, ça fait mal quand même non ?

        Aimé par 1 personne

      3. Eh bien en biblio au moins tu es lu 🙂 C’est déjà ça. J’avoue qu’il m’arrive aussi de passer sur des blogs, lire, trouver sympa et laisser juste un like, sans commentaire.
        J’avoue que de mon côté ce qui m’étonne souvent c’est de voir des blogs où les blogueurs se contentent de mettre une phrase (certes qui a du sens) mais qui n’est pas d’eux. Le nombre de likes est souvent impressionnant…

        Aimé par 1 personne

  6. Ton article me parle. Moi aussi je me sens souvent seule.
    Toutefois je suis heureuse d’avoir des vues sans les likes. C’est parce que je le fais uniquement quand un article m’a plu, alors que je n’ai pas forcément envie d’en faire de commentaire.
    Par contre, les commentaires me manquent parfois. Juste comme ça pour échanger sur un sujet dont j’ai parlé et qui me touche.
    Mais bon, avec 10 abonnés, je n’en attends pas autant que toi. Être lu est déjà beaucoup pour mon jeune blog.

    Donc pour la nouvelle année, je te souhaite plein de « j’aime ».
    Parce que tu le vaux bien.
    Bise

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai 40 abonnés mais 25 sont des inconnus qui ne se manifestent jamais… J’aimerais dans l’utopie avoir 10 visiteurs 10 vues 10 likes 10 commentaires mais avoir 150 vues 40 visiteurs et 5 likes bof !! Cela remet en cause la valeur de mon boulot d’artiste car j’en suis un (sans fausse modestie).

      J'aime

  7. Pffffffffff! Moi qui ne pratique aucune célébration en décembre (Ceux qui suivent mon blog le savent!) j’étais assez content d’avoir évité la gueule de bois mais l’échange ci-dessus a fini par me saouler! Donc si un jour je fais partie de ceux qui te rendent visite mais oublient de le signaler par un ‘j’aime’ (C’est ainsi qu’on dit en français non?) je le regrette. Ça va mieux? Bon passage dans la suivante et amicales salutations du Sud de l’Andalousie!

    J'aime

  8. Hum, vous aviez laissé ce commentaire sur mon blog « Bonjour, vous vous êtes abonné à mon blog, puis-je connaître la raison car je ne vois ni com ni like de votre part avant ou après cet abonnement. Est-ce pour faire de la pub pour votre blog, est-ce pour lire mes articles sans réagir ? Est-ce pour penser à revenir le voir quand vous aurez le temps ? Est-ce une fausse manipulation ? Bonne journée. »
    J’ai trouvé cela assez agaçant car le « like » et le commentaire doivent être libres, sans contraintes. En plus, le « like » ne veut pas dire grand-chose : on peut « liker » sans avoir lu vraiment, un clic et hop….
    Le like fait plaisir, ça nous montre que des gens se sont intéressés ou ont fait semblant de s’intéresser à nous, et en même temps, c’est pervers. Le nombre de personnes qui se sentent validé.es sur Facebook grâce aux likes sur leurs posts, c’est triste quand même.
    Moi aussi je m’étonne des visites sans que les gens laissent une trace de leur passage. Je bloguais déjà il y a 10 ans et chacun.e était plus enclin.e à laisser un commentaire. Maintenant, les blogs sont de plus en plus nombreux, sans parler des réseaux sociaux et autres applications sur téléphone. À mon sens, ça explique ces visites « fantômes ».

    J'aime

    1. Eh bien ces visites fantômes me conduisent à ne plus publier sur mon blog car j’écris pour un public et un public muet ne me fait pas envie… pas plus que ces abonnés qui s’abonnent sans respecter la moindre réciprocité, juste pour consommer, prendre sans donner, voilà… chacun son point de vue…

      J'aime

      1. Moi non plus je n’aime pas avoir un public muet, qui aime ça ? On écrit pour partager ! Simplement, laisser des commentaires plus ou moins agressifs aux autres quand on s’exaspère de ne pas avoir de retours, ce n’est pas la solution. Du reste, ça y est, vous les avez vos visites, donc patience et perséverance 🙂

        J'aime

      2. Mon commentaire n’était pas agressif il commençait par bonjour et se terminait par bonne journée, c’est vous qui le prenez ainsi. D’ailleurs je note que vous n’êtes pas habituée aux formules de politesse. C’est toujours intéressant de voir le bourreau se transformer en victime, ce concept psychologique m’a toujours amusé.

        J'aime

      3. Oh la vache, seriez-vous susceptible ? Je crois que nous ne nous comprenons pas du tout. Je disais avoir trouvé votre com’ agressif. C’est mon droit. Bourreau et victime, oh oh oh… fait arrêter la fumette. Bien cordialement.

        J'aime

      4. Seul dans mon coin, vous en savez quoi ? Que de projections psychologiques qui en disent long sur vous ! Mais partez !!! Je vous en prie !! Allez vous faire parfumer à l’exil ! Je n’ai que faire de vous ! Rentrez dans votre tanière ! Allez peler des oignons ! Mangez des pommes !

        J'aime

  9. J’adore ton coup de gueule 😄
    Pour ma part, je n’avais pas trouvé le bouton  » s’abonner au blog » de ton site … Désolée je suis blonde ! Mais hourra, j’ai trouvé le fameux bouton magique en ce début d’année et je vais pouvoir liker avec ou sans commentaire mais toujours avec sincérité !
    Mes meilleurs vœux à toi ….

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s